Quels sont les différents régimes de fiscalité LMNP ?

En tant que loueur à domicile non professionnel, vos revenus locatifs sont imposés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). L'avantage du programme LMNP est qu'il offre des avantages fiscaux très intéressants, tant pendant la période d'exploitation qu'au moment de la vente du bien. En fonction du montant des revenus locatifs, un régime fiscal spécifique s'applique. Dans cet article, découvrez les options fiscales qui s'offrent aux loueurs de meubles non professionnels.

Fiscalité LMNP : quel régime choisir ?

Avec le statut LMNP, il est possible de choisir entre le régime micro-BIC et le régime du réel. Comme vous pouvez le voir sur le site https://fiscalite-lmnp.fr, si vos recettes hors taxes sont inférieures à 72 600 €, ou à 176 200 € pour les meublés ou les chambres d'hôtes, vous êtes soumis au régime du micro-BIC. Vous êtes autorisé à profiter d'un abattement forfaitaire de 50 % de vos revenus pour les logements meublés et de 71 % de vos revenus sur les activités d’achat et de revente ou de mise à disposition de logement. Cette déduction forfaitaire est utilisée pour compenser vos différentes dépenses, et les taux progressifs de l'impôt sur le revenu sont appliqués à votre revenu net imposable pour déterminer le montant de l'impôt à payer.

A découvrir également : Achat de maison en viager : comment se déroule le processus ?

Si vos dépenses réelles sont plus élevées, vous pouvez choisir d’être soumis au régime du réel. En revanche, si votre revenu est supérieur à ce montant, vous serez automatiquement soumis au régime de l'impôt sur le revenu effectif. Les revenus à prendre en compte concernent les années N-1 et N-2, et le régime réel d'imposition permet de déduire toutes les dépenses qui profitent directement à l'entreprise, ainsi que les amortissements comptables. 

Le loueur en meublé non professionnel bénéficie du régime d'imposition des plus-values des particuliers et donc des abattements pour la durée de détention. En outre, le fait de réaliser des amortissements comptables sera sans incidence sur le calcul de la plus-value, puisque les montants amortis ne diminueront pas le prix d'acquisition.

En parallèle : Découvrez les meilleures formations en investissement immobilier et leurs spécificités

Fiscalité LMNP : l’amortissement du régime réel de la location meublée

L'un des principaux avantages régime réel de la location meublée est la possibilité d'amortir la valeur comptable. L'amortissement est un mécanisme comptable qui reconnaît la dépréciation de certains actifs en fonction de leur utilisation. Tous les ans, vous pouvez déduire une partie de l'amortissement de votre revenu imposable provenant d'une location meublée. Cela vous permet de réduire, voire d'éliminer les impôts que vous payez sur les locations meublées.

Sur une certaine période, qui dépend du bien en question, vous pouvez déduire un certain pourcentage de l'amortissement du bien. L'amortissement permet de répartir le coût des biens sur leur durée de vie. Cependant, il est important de savoir qu'il ne s'agit pas d'une simple dépense comptable. L'amortissement LMNP peut être reporté indéfiniment en cas de manque de fonds.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés